Chronique #35 : Amour ou dépendance ?

Qu’on le veuille ou non, après la lune de miel, vient nécessairement une certaine lutte pour le pouvoir que les couples doivent apprendre à gérer.

Tout couple vit une certaine lutte pour le pouvoir entre un besoin de fusion et un besoin d’autonomie, lutte où l’un des deux partenaires, celui qui attend plus de fusion, devient dépendant, et l’autre, plus autonome, devient contredépendant. Voyons si vous vous situez davantage du côté dépendant ou contre dépendant en indiquant si Oui ou Non les caractéristiques suivantes s’appliquent à ce que vous vivez. Mettez un X si vous sentez que cela ne concerne pas votre couple.
 
1. Vous avez l’impression d’aimer votre partenaire plus que lui vous aime. _____
2. Vous trouvez votre partenaire de plus en plus exigeant. _____
3. Vous dites rarement non à votre partenaire. _____
4. Vous vous sentez parfois coupable de ne pas aimer votre partenaire autant qu’il le voudrait. _____
5. Vous percevez des signes d’éloignement de votre partenaire. _____
6. Vous ressentez de plus en plus d’ambivalence envers votre partenaire. _____
7. Vous craignez d’être rejeté par votre partenaire. _____
8. Vous désirez de moins en moins votre partenaire. _____
9. Vous recherchez à avoir de plus en plus de moments intimes et sexuels avec votre partenaire. _____
10. Vous vous mettez de plus en plus souvent en colère contre votre partenaire. _____
11. Votre couple est au centre de votre vie. _____
12. Vous pensez parfois au divorce, mais vous avez peur de vous retrouver seul. _____
13. Il vous arrive parfois de faire du chantage affectif et même de menacer votre partenaire de le quitter. _____
14. Vous chercher des excuses (enfants, travail…) pour justifier votre comportement. _____
15. Vous avez parfois des réactions de jalousie. _____
16. Vous êtes parfois porté à vous résigner. _____
17. Un conflit intérieur s’est installé entre votre cœur et votre raison. _____
18. Vous pensez proposer une séparation temporaire. _____
19. Vos parents et amis vous plaignent lorsque vous vous confiez. _____
20. On vous perçoit et vous vous percevez comme le responsable de la situation. _____
 
Additionnez le nombre de Oui aux questions impaires : _____
Additionnez le nombre de Oui aux questions paires : _____
                                                                                                                                                           
Quelles sont vos premières impressions à l’analyse de vos réponses ?
1. Diriez-vous que vous êtes aux prises avec un déséquilibre relationnel ? _____
2. Si oui, seriez-vous le dépendant qui recherche plus d’intimité ? _____
3. Ou le contredépendant qui recherche plus de distance ? _____
 
La personne dépendante est celle dont les questions impaires obtiennent un maximum de Oui, et la personne contre dépendante, un maximum de Oui aux questions paires. La personne dépendante croit sincèrement que l’amour peut tout arranger alors que la personne contredépendante espère que le temps arrangera les choses au mieux. Les deux ont évidemment tort.
 
Si votre couple est aux prises avec un fort déséquilibre relationnel, cessez de vous accuser l’un l’autre d’en être responsable. Le seul responsable est le paradoxe de la passion et votre ignorance de ce paradoxe. Un psychothérapeute conjugal pourrait vous aider à rétablir l’équilibre relationnel essentiel aux longues histoires d’amour en vous aidant à gérer ce paradoxe. Vous pourriez aussi vous procurez l’excellent livre de Delis et Cassandra, Le paradoxe de la passion, livre que tous les couples devraient lire.
 
Cliquez sur dépendant ou sur contre dépendant pour en connaitre les principales caractéristiques. Vous pourriez aussi vous procurez mon livre Amour ou dépendance pour en savoir davantage. Et si vous voulez vraiment réussir (ou sauver) votre couple, vous pouvez apprendre à gérer le paradoxe de la passion en suivant la formation que vous trouverez ici.

 •   •   •   •   • 

Informations diverses 

Inscrivez-vous et inscrivez vos parents et amis à mon infolettre. Vous trouverez l’ensemble de mes chroniques ici.

Vous pouvez me joindre en tout temps par courriel. Je les lis tous, mais ne peux vous promettre d’y répondre ou d’y répondre rapidement.

Je vous invite à visiter ma plateforme de formation où vous trouverez de nombreuses vidéos sur le couple. 

Pour des consultations individuelles ou conjugales en présence ou par Internet ou pour organiser des conférences ou ateliers, contactez-moi par courriel.

Pour une formation accréditée de 60 heures en thérapie conjugale positive axée solutions et à court terme, consultez cette page.

Je vous souhaite une excellente journée et beaucoup de bonheur seul et à deux.

Retour haut de page